Certains secteurs d’activité ont de grandes difficultés à payer les cotisations sociales collectées par l’Urssaf en Ile-de-France : hébergement et restauration, arts, spectacle et activités récréatives, transports et entreposage, etc.

Baisse des encaissements de cotisations par secteur d’activité
en Ile-de-France au 5 mars 2020

Secteur d'activité représentant au moins
0,5% des cotisations liquidées sur la période
Taux des restes à recouvrer
(hors aides au paiement)
Evolution des encaissements
(en euros)
Totaux 5% -73 519 731
Hébergement et restauration 30% -1 838 795 426
Arts, spéctables et activités récréatives 14% -545 803 433
Transports et entreprosage 12% -1 438 992 601
Education 9% -146 139 816
Activités de services administratifs et de soutien 9% -1 344 810 357
Autres activités de services 7% -228 577 644
Construction 7% -365 848 179
Industries agro-alimentaires 7% -90 349 082
Edition et Audiovisuel 6% -327 438 183
Autres activités scientifiques et techniques 6% -245 359 074
Commerce ; réparation d'automobiles, de motocycles 5% -1 367 708 735
Activités juridiques, de conseil et d'ingénierie 5% -715 674 785
Activités immobilières 5% -124 346 738
Activités informatiques 5% -286 009 689
Industrie de meulbe, réparation et installation marchines 4% -81 926 646
Action sociale et hébergement médico-social 3% -45 437 127
Activités pour la santé humaine 3% -6 685 165
Production et distribution d'eau 3% -23 305 972
Recherche et développement 2% -12 927 666
Fabrication de produits informatiques, électroniques 2% -25 395 013
Fabrication de matériels de transport 1% -177 496 484
Activités financières et d'assurance 1% -157 184 608
Industrie chimique 1% -4 975 847
Industrie pharmaceutique 1% 2 387 280
Télécommunications 1% 25 858 193
Production et distribution d'électricité, de gaz,... 1% 64 407 401
Administration publique 0% -1 288 672 993

Source : Urssaf - Données mises à jour en avril 2021.

Les taux d’impayés ou taux de restes à recouvrer correspondent au rapport entre les cotisations restant à recouvrer (différence entre la somme des cotisations dues et la somme des cotisations effectivement recouvrées par les Urssaf) et le montant des cotisations dues.